La main du peintre, Maria Luque, Éditions l'Agrume

La main du peintre de Maria Luque, aux Éditions l’Agrume

1865, la guerre du Paraguay fait rage en Amérique latine. Cándido López, un jeune peintre enrôlé dans l’armée argentine, perd sa main droite durant la terrible bataille de Curupaytí. De retour à Buenos Aires, il devra apprendre à peindre de la main gauche pour réaliser les scènes de batailles qu’il a dessinées sur le front. 150 ans plus tard, Cándido apparaît sous la forme d’un fantôme à María Luque. Il vient lui demander de terminer les peintures qu’il n’a pas pu finir et lui raconter son histoire de peintre-soldat pendant la guerre…