Fudafudak, Li-Chin Lin, Ça et là

Fudafudak de Li-Chin Lin aux éditions Ça et là

 

Après un premier roman graphique consacré à Taïwan (Formose, çà et là, 2011), Li-Chin Lin réalise avec Fuda-Fudak un reportage passionnant sur l’une des communautés aborigènes de l’île, les Amis. Avant l’arrivée des immigrés chinois au 17e siècle, Taïwan était habitée par une vingtaine de groupes aborigènes, pour la plupart aujourd’hui assimilés. Les Amis sont l’une des tribus indigènes qui subsistent. En 2013, une amie de Li-Chin, Hsiao-Ching, décide de quitter la capitale, Taipei, pour s’installer à Dulan, un village Amis de la côte Est. Elle y monte un projet de ferme bio et noue rapidement des relations fortes avec les Amis, puis en vient à défendre leurs intérêts, et milite avec eux contre un énorme projet de complexe hôtelier sur la plage de Fudafudak, proche de Dulan….

Réalisé entre 2013 et 2015, Fudafudak décrit l’installation de Hsiao-Ching dans ce village, la mise en place de son projet de ferme bio, ses relations avec les aborigènes, ainsi que l’histoire du conflit avec les autorités locales jusqu’à la conclusion de l’affaire Fudafudak. Li-Chin a vécu avec Hsiao-Ching et les Amis pendant plusieurs mois et, à travers le récit de leurs quotidien, elle montre comment une minorité tente envers et contre tout de préserver ses coutumes et son cadre de vie, face à un gouvernement obnubilé par des intérêts financiers.