Cycle étranger : Suisse

Samedi 9 décembre [Salle 2]

 


14h30-15h30 :
La bande dessinée Suisse : panorama vu des cimes

Des fondateurs aux modernes en passant par les classiques, les artistes suisses ont participé à tous les grands moments de la bande dessinée européenne, si ce n’est mondiale. De Töpffer à Zep en passant par Derib, Cosey ou Ceppi, sans oublier les Sommer, Peeters, Ott et les autres, les auteurs suisses sont présents sur tout le spectre de la discipline, de sa naissance à sa modernité la plus récente. Si la Suisse vue des plaines franciliennes peut sembler un petit pays, un panorama vu des cimes alpines montrera son influence ancienne et constante sur le 9e Art.

Animateur : Antoine Sausverd

Intervenants : Alain Boillat, Dominique Radrizzani

Je m’inscris gratuitement pour assister à cette rencontre

15h30-16h30 : BD Suisse : une modernité toujours effervescente

Il suffit de citer quelques noms parmi bien d’autres pour donner une idée de la vitalité de la création suisse contemporaine en bande dessinée : Alex Baladi, Ibn al-Rabin, Andreas Kündig, Yannis La Macchia, Thomas Ott, Frederik Peeters, Helge Reumann, Anna Sommer, Tom Tirabosco, Pierre Wazem… Et ceci sans même citer les auteurs de la génération précédente, toujours actifs aujourd’hui. Les amoureux de la bande dessinée savent depuis longtemps qu’il y a quelque chose de bouillonnant dans les alpages. Preuve et explication avec quelques artistes emblématiques de la scène contemporaine suisse.

Animateur : Jeanne Puchol

Intervenants : Yannis La Macchia, Alex Baladi, Dominique Radrizzani, Frederik Peeters

Je m’inscris gratuitement pour assister à cette rencontre

16h30-17h30 : La bande dessinée suisse au croisement des routes européennes

D’en bas, la Suisse à quelque chose d’une forteresse. Mais c’est une vision bien lointaine. Habitée par trois langues, installée au cœur du Vieux Continent, la Suisse est aussi un carrefour. Sa bande dessinée en tout cas. Se nourrissant des influences voisines, elle déteint aussi sur ces pays qui l’entourent. Les artistes suisses habitent en Allemagne, en France, en Italie ou en Autriche, tandis que nombreux sont les dessinateurs européens qui y ont élus domiciles, temporairement ou définitivement (on pense immédiatement aux séjours d’Hergé, mais aussi à la bibliothèque de Pratt). Quelle place pour les artistes suisses au centre de l’Europe ?

Animateur :

Intervenants : Andreas Kündig, José Roosevelt, Frederik Peeters

Je m’inscris gratuitement pour assister à cette rencontre

17h30-18h30 : La Suisse, une terre fertile pour l’édition de bande dessinée

Depuis la Réforme, la Suisse a été une terre d’accueil pour l’imprimerie et l’édition, inondant le Royaume de France de ses livres depuis la vallée du Rhône. Plus proche de nous, l’édition de bande dessinée y connaît une activité soutenue. On se souvient des rééditions de la vieille maison Slatkine, mais aussi des publications des Éditions Kesselring, qui furent notamment les premières à faire connaître la BD japonaise en publiant Le Cri qui tue, la revue d’Atoss Takemoto. Plus récemment encore, B.ü.l.b. Comix, Drozophile, Atrabile, les Éditions Moderne, les Editions du Canard ou encore Hécatombe ont investi le champ de la création contemporaine, tandis que la maison Paquet s’installait dans le mainstream. Qu’est-ce donc qui rend la Suisse si prolifique ?

Animateur : Thierry Lemaire

Intervenant : Daniel Pellegrino, Alain Boillat

Je m’inscris gratuitement pour assister à cette rencontre